mercredi 9 septembre 2009

Nobody listens to Techno.

Turbines, noize, bla bla. Cette scène tourne en rond, malgré les relents parisiens et le nauséabond Aoki. Ah oui, il y a aussi Romborama qui semble pas trop mal. Au lieu de se répéter, autant aller chercher un gros son saturé d'époque chez Teenage Bad Girl. Remix pour Felix Da Housecat, avec un vocal glamour faussement naïf et le synthé déchirant qui vide la matière grise. 2007.

Voilà, c'est fait pour la violence. Les anglais Simian Mobile Disco viennent de sortir un album qui tient vraiment la route. Ces types aiment mêler des influences minimalistes avec toutes sortes de vocals et autres sons très frais. En témoignent ce mignon "mille chevaux ne peuvent avoir tort" inclus sur le disque ainsi qu'un remix pour le classique Big Fun de Innercity. Detroit Techno

Après Détroit, New York City. Joey Beltram a fait partie de ces pionniers de la musique électronique, section Techno excitée. Mais à l'inverse de nombre de ses collègues, Joey continue à produire des maxis excellents. Ici Scorpion, incursion hypnotique et sans concession dans les beats les plus sauvages du célèbre label Drumcode

Pour terminer en beauté, il faudrait caser la légende. "Un maxi de Jeff Mills, c'est plus qu'un vinyle". Jeff Mills, c'est le papa qui enchaîne les vieilles tracks de Détroit plus vite que son ombre avec une maîtrise et une précision uniques. The Bells, c'est son titre le plus connu. Son collectif Undergound Resistance engageait leur musique pour l'insertion sociale des noirs-américains, et plus généralement :

"Underground Resistance est le label d'un mouvement. Un mouvement qui veut le changement par la Révolution Sonore. Nous vous exhortons à rejoindre la Résistance et à nous aider à combattre la médiocrité des programmations sonores et visuelles destinées aux habitants de la Terre. Ces programmations entretiennent la stagnation des esprits, édifient un mur entre les races et s'opposent à la paix mondiale. C'est ce mur que nous allons détruire. En puisant dans l'inépuisable potentiel énergétique du son, nous allons détruire ce mur aussi sûrement que certaines fréquences brisent le verre. La musique techno se base sur l'expérimentation; c'est une musique pour le futur de la Race Humaine. Sans cette musique il n'y aura ni paix, ni amour, ni espérance. La techno a permis à des personnes de toutes nationalités de partager du plaisir ensemble sous un même toit simplement par le son. N'est-il pas évident que la musique et la danse sont les clefs de l'univers? Les tribus soi-disant primitives le savent depuis des milliers d'années! Nous encourageons nos frères et nos sœurs de l'underground à créer et transmettre leurs timbres et fréquences sans se soucier du fait que leurs instruments soient ou non primitifs. Transmettez ces fréquences et semez la confusion chez les programmeurs!

Longue vie à l'underground..."


Rien que ça. Il y a 20 ans.


2 commentaires:

  1. http://blip.tv/file/get/107ans-theEvilsGirlsElectro219.mp3

    In a kind day
    You met a kind girl
    and this kind girl
    have a kind smile
    then
    you got to the park with the lovely girl
    and then
    you met people
    who walk on
    cool flowers

    the kind girl
    want to kiss you
    and you kiss her smoth lips

    then the kind people walk on your kind flowers and
    watch out your girl
    and then your so jalous

    then find other park
    with other flowers and may be tries
    and then fine girl
    tell you something strange
    she ask you if you yould like to go
    with her in a fine town
    if the fine girl
    ask you that
    have to ask yourself
    the folowing and important question
    where did people go ?
    who is behind the miror ?

    the kind men find kind girl
    didn't knew that she was the slave of another bad master
    If you've got spicy in your brain
    know that the way you take
    bring you to the evil's girls

    RépondreSupprimer

(Pour vous reconnaître, laissez votre pseudo dans votre message !)